Le titre de la conférence, légèrement provocateur : "Brünnhilde : une scandinave sinon rien", n'avait d'autre intention qu'on en rie, car (!) il ne contenait aucune intention péjorative vis-à-vis d'autres interprètes plus méridionales qui, elles, auraient pu en rire... jaune !

La prestation de notre ami Pierre Flinois a été des plus intéressantes, captivante même, pour un public certes conquis d'avance.

Suivant l'ordre chronologique, il nous a présenté (avec documents sonores et visuels) douze cantatrices de grand talent et de grande renommée, sans vouloir les juger ni donner ses préférences : d'Ellen Gulbranson à Nina Stemme en passant par Kirsten Flagstad, Astrid Varnay, Birgit Nilsson...

Pierre Flinois

Brünnhilde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président, Pascal Bouteldja pouvait être satisfait du choix du thème et du choix d'un conférencier connaissant parfaitement son sujet, mais satisfait aussi de la présence nombreuse de ses ouailles, visiblement ravies de cette immersion à la fois originale et etoffée dans le monde tétralogique et aussi heureuses de se retrouver pour cette première réunion de l'année 2018.

Pierre Flinois et Pascal Bouteldja