Titre blog

Au milieu du battage assez peu créatif mis en place pour "fêter" les 150 ans de la mort de Rossini, le monde lyrico-médiatique ne fait pas grand cas du cent-cinquantième anniversaire de la première représentation des Maîtres Chanteurs (le 21 juin 1868 au Hoftheater de Munich) comme si l'insoutenable légèreté de la démonstration à Bayreuth de l'été dernier avait réglé la question de manière péremptoire.

Pour nous, il en va différemment et nous vous proposons d'honorer la circonstance à notre façon, plutôt enjouée tout en restant sérieuse mais sans néanmoins se prendre au sérieux. Dans ce but, nous vous invitons à la visite de certaines parties d'un "cabinet des curiosités" dédiées à cette oeuvre pour laquelle nombre de wagnériens ont un attachement particulier. Nous vous en avons précédemment présenté divers aspects : les illustrations de Franz Stassen, les chromos Liebig...

Commençons en revenant à quelques images publicitaires, car il fut un temps où les Maîtres Chanteurs étaient un opéra... populaire (vous avez bien lu !

images publicitaires

Les interprètes

 

Sans oublier les cartes postales "humoristiques" qui font les délices de trop rares amateurs

blagues Meistersinger

Toujours dans le même genre, mais souvent plus récents, avant toutefois que le Vieil Enchanteur ne soit devenu le bouc émissaire des pires vilénies, voici d'autres témoignages où Hans Sachs est souvent de la partie.

Lebkuchen

Assiettes

objets divers

Zinfigure

Les 3 chopes

cartes à jouer

Vignettes

Timbres allemands

timbres épreuves

Le choix définitif s'est porté sur l'expression musicale

100 jahre meisetrsinger

Comme il est habituel de dire : hier gilt's der Kunst 

(à propos : qui dit cela et quand ?)

 

carte Öse