29 octobre 2017

QUALITE ET VARIETE POUR UNE JOURNEE STUDIEUSE

Ce samedi 28 octobre, le Cercle Richard Wagner-Lyon réunissait ses adhérents pour deux conférences à la Bibliothèque Municipale de la Part-Dieu auxquelles était également convié le public habitué à fréquenter les locaux de la bibliothèque. Le président Pascal Bouteldja avait invité deux personnalités excellant chacune dans les sujets qu'elles avaient à développer. Le matin, c'était le professeur de littérature française de l'Université polonaise de Gdansk, Michal Piotr Mrozowicki, qui est devenu par le cycle gigantesque de... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2017

VOLLENDET DAS SELIGE WERK !

Le 24 octobre 1867, il y a exactement cent-cinquante ans, Richard Wagner mettait le point final à sa partition des Maîtres Chanteurs. Pour fêter ce jubilé, quoi de plus approprié que cette belle aquarelle de Franz Stassen illustrant la protohistoire de la délicieuse comédie. Elle représente le bon Hans Sachs instruisant la pure et gracieuse Eva des choses de l'art et de la vie. En forme de voeu pour cet anniversaire, reprenons à notre compte celui que formule Hans Sachs dans son discours final :  "Que le Maître ne soit... [Lire la suite]
09 octobre 2017

WALKYRIE - VACHE QUI RIT

Essai de mise au point à propos d'un à peu près (par Henri Perrier) Si vous êtes un wagnérien ou une wagnérienne qui a de nombreuses années de service, on vous a déjà servi un certain nombre de fois une plaisanterie bébête sur "la vache qui rit" et cela ne vous fait plus rire depuis longtemps. Aussi, je vous propose de vous en parler avec tout le sérieux et la rigueur nécessaires. En premier lieu, on doit remarquer que c'est une plaisanterie uniquement franchouillarde qui laisse complètement indifférents les étrangers à notre langue.... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 20:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2017

WEEK-END ROMANTICO-WAGNERIEN

La venue de grandes stars de l'art lyrique à Lyon est une chose plutôt rare, aussi l'annonce du concert de Bryn Terfel avait de quoi interpeller les amateurs malgré un programme restreint. L'Orchestre National de Lyon était dirigé de main de maître au plein sens du mot par le jeune Lahav Shani. Après une 40ème Symphonie de Mozart, fougueuse, presque romantique, il a accompagné Bryn Terfel dans deux morceaux de bravoure de Verdi (Othello et Falstaff) et c'était déjà l'entracte ! On a repris avec un Siegfried Idyll alourdi dans sa... [Lire la suite]
19 septembre 2017

FOIRE AUX VINS WAGNERIENS,SUITE ET FIN

Dans Tristan et Isolde, le vin est le substrat dans lequel va être mélangé le contenu du flacon renfermant le philtre. Ceci n'est pas précisé dans les indications scéniques, mais un peu de logique permet de le justifier : les diverses fioles (poison, remèdes etc...) sont contenues dans un coffret, donc la contenance de chacune doit être assez faible et leur contenu doit être un liquide concentré. Il faut donc le mélanger avec un diluant pour le présenter comme un breuvage de volume convenable et de goût acceptable. D'ailleurs si on... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 16:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 septembre 2017

FOIRE AUX VINS WAGNERIENS, SUITE

  Les rapports plus ou moins précis entre les vins et les oeuvres lyriques de Richard Wagner vont être le sujet de ce deuxième message oenophilique. On laisse de côté les oeuvres de jeunesse (bien qu'il existe plusieurs références du genre "Clos des fées" ) pour se consacrer au dix chefs-d'oeuvre qui sont au répertoire du Festival de Bayreuth. Ce sera l'occasion de présenter diverses bouteilles sérigraphiées de vins de Franconie qu'on pouvait trouver pendant le Festival il y a quelques années (comme le temps passe... et le... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 16:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 juillet 2017

PERIPLE EN TERRES FAMILIERES

Notre sortie wagnérienne estivale nous a conduit d'abord à Zurich pour saluer notre vieille connaissance Armin Troesch et lui acheter quelques anciennes partitions qui pourront être utilisées pour un prochain concert de notre Cercle lyonnais. Nous en avons profité pour aller photographier ce qui reste de la Pension Rinderknecht (56-58 Hochstraße) où Wagner écrivit le poème de la Walkyrie. La première halte était Oberammergau où nous avons vu, dans le Théâtre de la Passion (dont la capacité est de plus de 4000 places), la dernière... [Lire la suite]
13 juillet 2017

Jetzt soll ich Sie befragen !

Depuis plusieurs années, je m'étonne et je me réjouis que des lecteurs américains constituent une part importante des visiteurs de mon blog. Mais, depuis le début du mois de juillet leur nombre et leur proportion ont considérablement augmenté. Chers amis wagnériens des Etats-Unis, si quelques uns d'entre vous pouvaient m'adresser un petit message d'explication, cela me ferait plaisir et contenterait ma curiosité. Merci d'avance. Chantal Perrier : c-perrier@wanadoo.fr    
Posté par walsungen à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2017

LONGUEURS ET COUPURES WAGNERIENNES

Dans la brouette des lieux communs en matière d'opinions musicales, il est d'usage d'y déposer les encombrantes longueurs des ouvrages de Richard Wagner. Le terme regroupe en réalité des remarques de deux ordres : - Premièrement, cela correspond au fait que la durée  de ces oeuvres est en général supérieure à celles de la plupart des opéras du répertoire. Ce qui n'est pas sans conséquences pratiques. Par exemple, il faut commencer la soirée plus tôt pour ne pas qu'elle finisse trop tard et fasse rater le dernier métro ou... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2017

LOHENGRIN A SAINT-ETIENNE

Notre Cercle lyonnais avait rassemblé 39 participants pour la dernière réunion de la saison qui était un déplacement à Saint-Etienne pour assister à un Lohengrin prometteur. Après un rapide et agréable voyage, le bus nous a déposé à l'hôtel Mercure avec un peu d'avance sur l'horaire prévu, ce qui a donné lieu pour certains à une explication frénétique au baby foot.  Ambiance détendue et repas excellent.                             ... [Lire la suite]