27 mars 2017

LES 35 ANS DU CERCLE RICHARD WAGNER-LYON (suite et fin)

TROISIEME ACTE : LE TEMPS DES AGAPES La noirceur tragique d'Elektra n'avait en rien altéré l'humeur joyeuse de nos hôtes qui se retrouvaient à l'hôtel Sofitel pour un dîner de gala clôturant les réjouissances prévues par le président Pascal Bouteldja pour fêter les trente-cinq ans de notre Cercle lyonnais. Cent-quarante participants avaient répondu à notre invitation, venus de Bordeaux, Nantes, Paris, Marseille, Nice, Annecy, Toulouse, mais aussi de Belgique et d'Allemagne sans oublier évidemment les Lyonnais. Ils furent accueillis... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2017

LES 35 ANS DU CERCLE RICHARD WAGNER-LYON (suite)

DEUXIEME ACTE : JOURNEE A L'OPERA La journée a été longue et belle. Dès 14 heures, un nombreux public, composé en grande partie par les membres des Cercles Wagner, était présent dans l'Amphithéâtre de l'Opéra pour assister à la conférence-récital présentée par le Cercle Richard Wagner de Lyon.                                 Pascal Bouteldja avait bien fait les choses pour choisir les intervenants, ce qui nous a valu une... [Lire la suite]
25 mars 2017

LES 35 ANS DU CERCLE RICHARD WAGNER-LYON

PREMIER ACTE : RECEPTION A L'HÔTEL DE VILLE Magnifique réception dans les Salons rouges de l'Hôtel de Ville de Lyon pour les membres des Cercles Richard Wagner de Leipzig et de Lyon en ce vendredi 24 mars, en prélude aux festivités musicales du week-end. Madame Myriam Picot, vice-présidente déléguée à la culture, accueillit chaleureusement les invités.  Les présidents Pascal Bouteldja et Thomas Krakow insistèrent sur l'engagement efficace de leurs deux associations pour le rayonnement de l'art wagnérien, se félicitant de... [Lire la suite]
19 mars 2017

TRISTAN ET ISOLDE A L'OPERA DE LYON

Ce samedi 18 mars, c'était la Première de Tristan et Isolde à l'Opéra de Lyon reprenant la mise en scène d'Heiner Müller, proposée à Bayreuth il y a une bonne vingtaine d'années. La distribution, comme cela arrive trop souvent avec cette oeuvre, était dominée par les rôles secondaires : Excellent roi Marke de Christof Fischesser ; parfaite Brangäne d' Eve-Maud Hubeaux dont les appels chantés du haut du théâtre furent du plus bel effet ; le Kurwenal sonore d'Alejandro Marco-Buhrmester manqua par trop de nuances. Les deux... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mars 2017

JOURNEE WAGNER-STRAUSS

Samedi 11 mars, le Cercle Richard Wagner-Lyon proposait à la Bibliothèque Municipale une journée complète Wagner-Strauss avec deux conférences données par le musicologue universitaire Jean-Jacques Velly. Le matin, le sujet était "Richard Strauss interprète de Wagner" traité par le conférencier avec maîtrise et clarté, soulignant l'attachement profond pour l'oeuvre de Wagner que Strauss manifesta toute sa vie, son engagement pour l'établissement d'un style d'interprétation (sous la houlette de Hans von Bülow et de Cosima Wagner), ce... [Lire la suite]
27 février 2017

TANNHÄUSER A MONTE CARLO, LE FLOP D' UN MUST

Annoncé comme un événement, la résurrection du Tannhäuser, version de Paris chantée en français, en était bien un, mais sa réalisation a été ratée au point qu'elle repousse très loin dans le temps toute tentative ultérieure analogue. L'idée était certes séduisante, mais comment s'y prendre une fois qu'on a considéré l'état des lieux. Une disparition remontant aux années 1950, cela signifie qu'il n'y a plus de "tradition", c'est-à-dire plus de professeurs, de chefs de chant, d'interprètes rompus à ce style. Alors il faut faire appel à... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 13:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2017

TANNHAUSER EN FRANCAIS : MEPRISE POUR UNE REPRISE

On peut voir sur youtube Jean-Louis Grinda, directeur de l'Opéra de Monte-Carlo et metteur en scène de la production qu'il y monte actuellement, déclarer avec assurance que Tannhäuser n'a jamais été redonné en français depuis l'échec des représentations à l'Opéra de Paris en mars 1861. Qui l'eut crû ! Voilà de quoi offenser la mémoire des valeureux artistes qui se sont illustrés dans cette oeuvre jusqu'à la fin des années 1950 dans les maisons d'opéra de France, de Belgique et aussi certainement de Monaco.   Autre exemple de... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2017

DEUX EXPERTS POUR UNE JOURNEE ECLECTIQUE

Samedi 11 février, le Cercle Richard Wagner-Lyon avait investi la salle des conférences de la Bibliothèque Municipale au profit de ses adhérents mais aussi du public lyonnais venus pour écouter deux conférences que rien ne reliait si ce n'est la qualité des deux intervenants, tous deux adhérents de notre Cercle. Le matin, c'était le brillantissime et si sympathique Philippe Berthier qui présentait son dernier opus "Toxicologie wagnérienne - Etudes de cas" (Ed. Bartillat, 2016) dans lequel il passe en revue les romans wagnériens... [Lire la suite]
30 janvier 2017

LA VERSION FRANCAISE DE TANNHÄUSER

La prochaine production de Tannhäuser à l'Opéra de Monte-Carlo, dans la version dite de Paris, chantée en langue française, nous amène à faire un retour sur les fameuses représentations à l'Opéra de Paris (salle de la rue Le Peletier) en mars 1861. Curieusement, et comme ce sera le cas à Monte-Carlo en 2017, l'Opéra n'avait pas pu s'assurer la participation de chanteurs français puisque Albert Niemann (Tannhäuser) était allemand, Fortunata Tedesco (Vénus) et Ferdinand Morelli (Wolfram) étaient italiens et Marie Sax (Elisabeth) était... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 janvier 2017

METALLURGIE WAGNERIENNE

Lors de sa dernière réunion, le Cercle Richard Wagner - Lyon recevait le musicologue Mathieu Schneider pour une conférence intitulée "Représentation et dignité du minéral dans l'univers wagnérien". Le sujet concernait en grande partie la Tétralogie de l'Anneau du Nibelung et le problème s'est posé de savoir si les deux objets magiques d'Alberich, l'Anneau et le Tarnhelm, étaient constitués du même métal à savoir l'or dérobé dans le Rhin. L'hypothèse peut apparaître plausible si on considère que le pouvoir tout à fait extraordinaire... [Lire la suite]
Posté par walsungen à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,